La Corée du Nord agit secrètement en Afrique (Sputniknews)

La Corée du Nord agit secrètement en Afrique
Sputniknews

 

 

Le journal vietnamien Thanh nien rapporte que la Corée du Nord continue de construire des usines de munitions, de vendre des armes et de former les membres des forces de sécurité de nombreux pays d’Afrique, et tout cela en dépit de l’embargo.

 

Un nouveau rapport d’un comité d’experts de l’Onu publié en début de semaine signale notamment que la Corée du Nord possède 54 usines d’armement et qu’elle fait le commerce des technologies d’armement depuis 1996.

Les experts font référence à des fonctionnaires namibiens ayant avoué aux contrôleurs de l’Onu que plusieurs entreprises nord-coréennes étaient affairées à différents projets en Namibie, notamment la construction d’une usine de munitions à Windhoek. Ces fonctionnaires affirment également que la société nord-coréenne Mansudae Overseas Project Grup réalise plusieurs projets militaires, plus particulièrement la construction d’une école militaire et d’une base pour le ministère de la Défense nationale de Namibie.

 

Un autre rapport des experts onusiens, paru en août 2015, fait état de la construction par les ouvriers nord-coréens d’une base militaire à Suider Hof, non loin de Windhoek. Les experts rappellent que la construction des usines d’armement et des bases militaires a été interdite à la Corée du Nord en vertu de l’embargo de l’Onu.

Selon le site d’information sud-africain IOL, outre la Namibie, la Corée du Nord participe à la construction et à l’exploitation d’une usine de munitions à Likasi en République démocratique du Congo.

L’Ethiopie compte elle aussi sur une coopération à long terme avec la Corée du Nord. L’Ethiopie a besoin de l’entretien de ses vieux systèmes d’armement et de livraisons de pièces de rechange pour les chars de combat ainsi que de munitions. Quant à la Tanzanie, toujours selon le site IOL, elle a plusieurs fois invité des spécialistes nord-coréens pour moderniser ses avions de combat, bien qu’elle se soit vue obligée de mettre un terme à ces relations et d’expulser les spécialistes, étant devenue la cible d’une violente critique.

Par ailleurs, la Corée du Nord vend des composants de missiles à l’Egypte. Des composants de missiles Scub-B, développés en URSS à l’époque de la guerre froide, ont été découverts lors d’un contrôle des livraisons au Caire depuis Pékin. Ces composants ont été fabriqués en Corée du Nord et acheminés à Pékin par voie aérienne.

 

La Corée du Nord accorde son assistance dans la formation de policiers et de militaires de nombreux pays d’Afrique. En 2014, elle a formé 700 policiers pour l’Ouganda, bien que cette activité soit illégale. Les autorités ougandaises ont cependant déclaré qu’il ne s’agissait pas d’une violation de l’embargo car les instructeurs nord-coréens se spécialisaient dans le sauvetage en mer, l’assistance médicale et les technologies du bâtiment.

Pyongyang a formé des unités spéciales et des gardes du corps pour la  Tanzanie, le Zimbabwe, le Nigeria et la République démocratique du Congo.

C’est tout cela qui a permis aux experts de l’Onu de conclure que la Corée du Nord avait en effet aidé des pays d’Afrique à renforcer leur défense nationale. Cependant, ses services risquent de devenir bientôt inutiles. Dans l’avenir, les pays d’Afrique qui prennent vraiment au sérieux le renforcement de leur sécurité nationale, tels que la Namibie ou l’Ouganda, n’auront plus besoin de l’aide  de Pyongyang.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s