Un policier aurait donné l’adresse de la planque d’Abdeslam en décembre (Le Soir.be)

Une information qui, pourtant, serait resté coincée à la police de Malines et n’aurait jamais été transmise à la cellule antiterrorisme de la police fédérale. Une enquête a été ouverte. cellule antiterrorisme.

 

Le comité P ouvre en enquête sur le fait que des informations relatives à l’adresse où résidait Salah Abdeslam à Molenbeek figuraient depuis début décembre dans un rapport qui n’a jamais été transmis à la cellule antiterrorisme de la police judiciaire fédérale de Bruxelles, rapportent vendredi La Dernière Heure et plusieurs médias flamands. Pour l’instant, nous n’avons pas encore été en mesure de vérifier cette information.

L’organe de contrôle des services de police, le Comité P, a confirmé l’ouverture d’une enquête pour une information qui n’a pas circulé. Dès le 7 décembre, un policier de Malines a signalé dans un rapport l’adresse du 79 rue des Quatre vents, où a été appréhendé ce mois-ci Salah Abdeslam, le seul suspect vivant des attentats de Paris du 13 novembre. Le rapport n’avait pas été transmis à la cellule antiterrorisme.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s