Etats-Unis : innocenté 70 ans après son exécution ? (Europe1)

Etats-Unis : innocenté 70 ans après son exécution ?
Par Bartélémy Gaillard
Europe 1

 

 

ERREUR JUDICIAIRE – En 1944, il n’avait que 14 ans lorsqu’il a été exécuté après le meurtre de deux jeunes filles. 70 ans après, la condamnation de George Stinney Junior est annulée.

Condamné à mort à 14 ans. En France, la lenteur de sa justice est régulièrement pointée du doigt. Outre-Atlantique pourtant, les tribunaux semblent encore plus lents à rétablir les citoyens dans leurs droits. En témoigne l’histoire surprenante de George Stinney Junior, condamné à l’âge de 14 ans par la justice de Caroline du Sud pour le meurtre de deux jeunes filles blanches en 1944, dans la petite ville d’Alcolu.

Ce jeune garçon noir, « tellement petit qu’il devait s’asseoir sur un bottin téléphonique sur la chaise électrique », rappelle NBC News, avait alors été exécuté.

>> VOIR AUSSI – François Durpaire :  » On n’est plus dans cette Amérique en noir et blanc »


François Durpaire : "On est plus dans cette...par Europe1fr

70 ans plus tard, la juge Carmen Mullins a annulé cette décision de justice mercredi. Une victoire pour les associations de défense des droits civiques, engagées dans ce combat pour la réhabilitation de la mémoire de l’adolescent. Plusieurs éléments ont motivé les militants, puis in fine la justice, à croire en l’innocence de George Stinney Junior.

Pas de trace de sa déposition. Lors d’un premier procès en révision en 2009, sa sœur réaffirme avoir passé la journée entière avec lui, et qu’il n’a jamais agressé les deux jeunes filles. Les associations ajoutent que les aveux de l’adolescent lui ont été arrachés de force, alors qu’aucune trace écrite de ces aveux n’est aujourd’hui disponible, rapporte NBC News.

>> LIRE AUSSI – La colère gronde contre les violences policières à Washington

Dix minutes de délibérations. De plus, les ONG estiment que le procès n’était pas équitable. Aucune preuve matérielle n’a été fournie, la séance a duré trois heures seulement, et le jury, dont dix des douze membres étaient des Blancs, a pris seulement dix minutes pour le juger coupable.

Un film va être tourné sur la vie de George. L’affaire est érigée en symbole par les critiques de la justice américaine. George Stinney Jr. reste depuis le plus jeune détenu américain exécuté dans l’histoire du XXeme siècle. « Nous voulons juste que le droit soit rétabli », confiait le cinéaste Ray Brown, qui tourne un film inspiré de cette histoire.

>> LIRE AUSSI – Être Noir aux Etats-Unis : l’inégalité en chiffres

70 ans d’attente. Une histoire exhumée du passé par George Fierson, historien local et contemporain de George, qui a fait de cette affaire son combat : « c’était un simulacre de justice, je veux des excuses de la part de l’Etat de Caroline du Sud pour avoir mené un enfant à la mort ». La Cour a fait un premier pas en annulant la condamnation. Pas sûr cependant que George Fierson obtienne les excuses qu’il attend depuis maintenant 70 ans.

barthélémy gaillard
Par Barthélémy Gaillard
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s